By D. Schwarzenbach

Pp. x + 274. Lausanne: Presses polytechniques et universitaires romandes, 1993
Price SF77 (soft cover). ISBN 2-88074-246-3

Ce volume est surtout destiné aux étudiants de physique, de génie ou des sciences des matériaux. Le présent volume vise l'enseignement des notions fondamentales plutôt que les applications de la cristallographie. Ainsi, il ne traite pas des méthodes de détermination des structures. L'auteur, grâce à son expérience d'enseignant, prend un soin particulier à bien définir et à clarifier les termes utilisés.

Dans le premier chapitre sur la Cristallographie géométrique (25 pp.), l'auteur traite de la géométrie analytique des repères obliques, des formes polyédriques des cristaux, des pavages périodiques et conclu par une définition de ce que l'on entend par cristal. La plus grande partie du volume concerne la Symétrie (70 pp.) au second chapitre et la Diffraction par les cristaux (78 pp.) au chapitre trois. Dans le chapitre Symétrie, l'auteur passe en revue les opérations de symétrie, les éléments de symétrie, les classes et systèmes cristallins, les résaux, les symétries des systèmes périodiques pour aboutir aux groupes spatiaux. La diffraction des rayons X par la matière est décrite au chapitre suivant où l'on mentionne aussi les méthodes expérimentales de diffraction et où est abordé le problème des phases.

Ce qui fait l'originalité de ce livre est le chapitre quatre où sont décrites les Propriétés tensorielles des cristaux. Dans ce chapitre d'une soixantaine de pages l'auteur commence par faire la distinction entre des matériaux isotropes et anisotropes. Il en tire des conclusions sur les propriétés particulières qui en dépendent. La notion de tenseur est introduite et les contraintes et déformations dans un solide cristallin sont examinées. Un certain nombre de propriétés tensorielles sont décrites (polarisation électrique, élasticité, pyroélectricité, piezoélectricité). Le chapitre se termine par des notions d'optiques cristalline (biréfringence et microscope polarisant).

Une vingtaine de pages sont consacrées à des exercices (avec les solutions) sur chacun des chapitres. Les illustrations de ce volume ont été réalisées à l'aide du programme MacDrawII, de SHAPE et d'ATOMS. Je trouve que les traits sont souvent trop épais et il en résulte pour certain illustrations un manque de clarté. Les adaptations d'illustrations tirées de volumes ou de publications antérieures ne sont pas toujours très heureuses. J'ai bien apprécié la citation, tirée de Voigt (1910), où cet auteur compare l'ordre cristallin à l'activité d'un orchestre dirigé par un directeur renommé. `La musique des lois physiques se manifeste dans la physique des cristaux par les accords les plus beaux et les plus riches.'

Le volume est écrit en français, ce qui est assez rare de nos jours mais très utile. Ainsi les étudiants francophones pourront acquérir le vocabulaire assez specialisé de la cristallographie dans leur langue.

François Brisse

Département de chimie
Université de Montréal
Montréal
Québec
H3C 3J7
Canada